Nouvelles

Haïti-Patrimoine : Le palais aux 365 portes bientôt restauré

Correspondance Exalus Mergenat

Gonaïves, 9 juil. 2013 [AlterPresse] --- Le palais de la Belle Rivière communément appelé palais aux 365 portes à Petite Rivière de l’Artibonite (Nord) qui se trouve actuellement dans un état de délabrement grave sera bientôt restauré, selon les responsables de l’Institut de sauvegarde du patrimoine nationale (Ispan).

C’est l’annonce faite le 6 juillet lors d’une rencontre avec la communauté de Petite Rivière de l’Artibonite.

Le palais, l’un des chefs-d’œuvre de la monarchie d’Henri Christophe, n’est que l’ombre décrépie de la gloire passée qu’il est censé symboliser. Des jeunes pousses, des plantes sauvages y ont élu domicile, se frayant un passage à travers la roche, se ménageant des fissures inquiétantes. Sur le sol, des flaques d’eau couvertes de mousse obligent les visiteurs et visiteuses à une marelle insensée.

« Le bâtiment est gravement délabré, mais nous pouvons le sauver », a déclaré l’architecte Philipe Châtelain chargé de diriger l’exécution des travaux de restauration.

Le palais de la Belle rivière, dont la construction a débuté en 1816 sous le règne d’Henri 1er, roi d’Haïti, a déjà été restauré et achevé par Sténio Vincent, président d’Haïti en avril 1933.

« Nous n’allons rien inventer, nous allons reprendre les travaux à partir de l’intervention qui a été faite sous la présidence de Sténio Vincent. Nous allons refaire le plafond, les portes et fenêtres », a annoncé Châtelain.

La toiture en bois du palais sera refaite en structure métallique, ce pour éviter de mettre trop de poids sur les murailles, a-t-il expliqué.

Un expert italien qui travaille dans la citadelle du Cap Haïtien visitera à la fin de ce mois de juillet le squelette du palais pour tester le niveau de l’imprégnation de l’eau dans les murailles de briques, afin de déterminer les types de matériaux qu’on devra utiliser pour sa restauration, informe de son coté l’ingénieur technique de l’Ispan, Elsoit Colar.

En plus de la situation géologique de la zone, la restauration du palais aux 365 portes tiendra compte des normes parasismiques, a assuré l’ingénieur technique de l’institut de sauvegarde du patrimoine national.

Par ailleurs, la rencontre a été aussi l’occasion pour les responsables de l’Ispan et les autorités locales de prévenir à certains résidents proches du palais l’adoption des mesures d’interdiction de certaines activités.

Les effets sonores d’un night club, d’une église et une école jouxtant le palais pourraient être menaçants pour le bâtiment qui sera restauré. Il faut les interdire, sinon les propriétaires seront soumis à un ensemble de règlements, a averti la directrice générale de l’institut de sauvegarde du patrimoine national, Gina Monique Rocourt.

La restauration du palais de la Belle rivière et son environnement intégral est un projet sur lequel l’Ispan travaille assez longtemps et grâce à un don de 299 mille dollars du gouvernement uruguayen représentant 46 % du coût total du projet, d’après la directrice générale de l’Ispan.

Aucun calendrier n’est avancé concernant les travaux de la restauration du palais aux 365 portes. Toutefois, la structure emblématique de la Petite Rivière devrait être à un niveau avancé de sa remise en état avant le carnaval de 2014 qui aura lieu aux Gonaïves, chef lieu du département de l’Artibonite, a précisé Rocourt.

Le bal des rois et des reines pour le carnaval de 2014 pourrait être organisé au palais des 365 portes, selon le vice délégué de l’arrondissement de Dessalines, Wadner Joseph qui a pris part à cette rencontre. [em kft gp apr 9/07/2013 11 :35]

Source Alterpresse

  • Accueil »
  • Nouvelles »
  • Haïti-Patrimoine : Le palais aux 365 portes bientôt restauré

Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel d'Haïti a été rendue possible grâce à l’appui de nos partenaires.

Logo - IPAC
  • Logo - Université d'État d'Haïti
  • Logo - Ministère Culture & Communication
  • Logo - iXmédia
  • Logo -
  • Logo -

© 2017 IPIMH